Go to content
  • TSX:NANO
  • FF:LBMB
  • OTC:NNOMF
Contact
News Releases

Nano One annonce la conclusion d’un accord de collaboration etd’investissement stratégique de 16,9 M CAD avec Sumitomo Metal Mining

SMM a investi 16 879 949,85 $CAN et les sociétés ont conclu un accord de collaboration en vertu duquel elles travailleront ensemble pour accélérer la production commerciale de phosphate de fer lithié (LFP), de CAM et de chimies CAM riches en nickel, telles que l’oxyde de lithium nickel manganèse cobalt (NMC).

Partagez cet article:

Vancouver, Canada (TSX: NANO) (OTC: NNOMF) (Frankfurt: LBMB) and Tokyo, Japan (TSE: 5713).

Nano One® MaterialsCorp. (Nano One ou « la société »), une entreprise de technologie propre dont les procédés brevetés permettent de produire de façon durable des matériaux cathodiques pour batteries lithium-ion, est heureuse d’annoncer qu’elle a conclu l’entente de collaboration et d’investissement stratégique en capitaux propres avec Sumitomo Metal Mining Co. Ltée (« SMM », ou « les sociétés » si on inclut Nano One), un leader verticalement intégré dans l’extraction, le raffinage et la production de matériaux actifs cathodiques («CAM»), comme elle l’avait annoncé le 24 septembre 2023.  SMM a investi 16 879 949,85 $CAN et les sociétés ont conclu un accord de collaboration en vertu duquel elles travailleront ensemble pour accélérer la production commerciale de phosphate de fer lithié (LFP), de CAM et de chimies CAM riches en nickel, telles que l’oxyde de lithium nickel manganèse cobalt (NMC).

Investissement et collaboration

Au moyen d’un placement privé, SMM a acheté 5 498 355 actions ordinaires (les « actions ») de Nano One au prix de 3,07 $CAN par action, ce qui représente un investissement total dans Nano One de 16 879 949,85 $CAN (le « placement privé »). Les actions émises dans le cadre du placement privé représentent environ 5 % des actions émises et en circulation de Nano One.

L’accord de collaboration porte sur différents aspects, principalement axés sur le soutien au développement d’écosystèmes de batteries. L’accent est particulièrement mis sur la production de LFP et de NMC à l’aide du processus One-Pot. Grâce à cette collaboration, il sera possible d’optimiser les produits LFP et NMC sur le plan technique, ainsi que les efforts visant à atténuer les risques associés à la chaîne d’approvisionnement. Ce partenariat vise à renforcer et à faire progresser le développement, la conception, la construction et l’exploitation de l’usine pilote de production de LFP proposée par Nano One, le pilotage des CAM riches en nickel et en manganèse, et la première usine commerciale de LFP de Nano One.

En outre, les sociétés se pencheront sur les possibilités de développement commercial, notamment les ventes et les licences de technologie, la création de partenariats à long terme et la recherche d’investissements potentiels et d’occasions de financement pour développer les activités. Pour atteindre ces objectifs commerciaux communs et pour répondre aux exigences de clients de SMM, les sociétés ont l’intention d’échanger des renseignements pertinents sur le marché et une expertise technique afin d’améliorer la qualité et le coût des CAM produits au moyen du procédé One-Pot dans les installations de Candiac.

Nano One prévoit consacrer cet investissement surtout à la conversion de son usine de fabrication de LFP de Candiac en une usine pilote de production One-Pot; à l’ingénierie de CAM riches en nickel et en manganèse ; aux activités de démonstration, ainsi qu’au fonds de roulement.

En plus de l’accord d’investissement, les sociétés ont conclu un accord sur les droits des investisseurs, en vertu duquel Nano One a accordé à SMM un droit de participation à tout financement par actions ultérieur, afin de maintenir sa participation au prorata pendant une période pouvant aller jusqu’à trois (3) ans. En vertu de l’accord sur les droits des investisseurs, SMM a accepté une clause de statu quo qui, entre autres, limite la capacité de SMM à acheter des actions supplémentaires sans le consentement de Nano One pendant une période de 24 mois et limite la capacité de SMM à vendre les actions pendant 12 mois, sous réserve de certaines exemptions. En vertu de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable, tous les titres émis dans le cadre de cet accord sont soumis à une période de détention restreinte de quatre (4) mois et un jour.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat des titres aux États-Unis. Les titres n’ont pas été et ne seront pas enregistrés en vertu de la loi américaine sur les valeurs mobilières de 1933, telle que modifiée (la « loi sur les valeurs mobilières des États-Unis ») ou de toute autre loi sur les valeurs mobilières d’un État et ne peuvent être offerts ou vendus aux États-Unis ou à des personnes des États-Unis (selon la définition de la loi sur les valeurs mobilières des États-Unis), à moins qu’ils ne soient enregistrés en vertu de la loi sur les valeurs mobilières des États-Unis et des lois sur les valeurs mobilières des États applicables ou qu’une dispense d’enregistrement soit disponible.

###

À propos de Nano One

Nano One Materials Corp. (Nano One) est une entreprise de technologie propre qui a mis au point un procédé industriel breveté, évolutif et à faible intensité de carbone qui permet de produire à coût modeste des matériaux cathodiques pour les batteries au lithium-ion de haute performance. L’entreprise a établi des collaborations et des partenariats stratégiques, notamment avec des équipementiers automobiles et des entreprises stratégiques de la chaîne d’approvisionnement de l’industrie telles que BASF, Umicore et Rio Tinto. La technologie de Nano One est applicable aux véhicules électriques, au stockage de l’énergie et à l’électronique grand public. Elle réduit les coûts et l’intensité carbonique tout en améliorant l’impact sur l’environnement. Nano One veut mettre à l’essai sa technologie et démontrer qu’il s’agit d’une solution de production clé en main qui offre des possibilités de licence, de coentreprise et de production indépendante. Elle tire parti des talents canadiens et des minéraux essentiels pour les marchés émergents d’Amérique du Nord, d’Europe et de la région indo-pacifique. Nano One a reçu des fonds de Technologies du Développement Durable Canada, du gouvernement du Canada et du gouvernement de la Colombie-Britannique.

Pour plus de renseignements, visitez le site Web suivant :  www.nanoone.ca

À propos de Sumitomo Metal Mining

L’histoire de Sumitomo Metal Mining Co. (SMM) remonte au 16e siècle; époque de l’exploitation et du traitement du cuivre au Japon. SMM est un producteur intégrant l’exploitation des ressources minérales, la fusion et l’affinage, la production de matériaux pour batteries et de matériaux fonctionnels. Étant donné que la société relie ses activités principales, elle bénéficie d’avantages dans les chaînes de valeur durables. SMM possède une expertise, des connaissances poussées et de nombreuses années d’expérience en production de divers types de précurseurs de matériaux actifs cathodiques et de matériaux actifs cathodiques, et vise à augmenter la capacité de production de matériaux cathodiques (CAM riche en nickel et LFP) pour la faire passer de 60 000 tonnes par an à 180 000 tonnes d’ici 2030.

Pour plus de renseignements, consultez le site de la société, à : https://www.smm.co.jp/en/

Nano One:
Paul Guedes
info@nanoone.ca
(604) 420-2041

Mises en garde et Déclarations et informations prospectives

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent constituer des « informations prospectives » et des « déclarations prospectives » au sens de la législation applicable en matière de valeurs mobilières. Toutes les déclarations qui ne correspondent pas à des faits historiques sont des déclarations prospectives. Les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse touchent, entre autres, les questions suivantes : le développement de la technologie, des chaînes d’approvisionnement et des plans de construction et d’exploitation des installations de production de cathodes; la réussite de la collaboration avec SMM ; la demande de l’industrie; la réussite des collaborations présentes et ultérieures avec les équipementiers automobiles, les compagnies minières ou d’autres acteurs; les fonctions et les avantages escomptés de la technologie et des produits de Nano One; le développement de la technologie et des produits de Nano One; l’obtention d’une production commerciale de LFP et d’une production à l’échelle pilote de NMC sur le site de Candiac; les opportunités de licence, de chaîne d’approvisionnement, de coentreprise et les accords de redevance potentiels de Nano One; l’objectif d’expansion des installations de Candiac et l’évolutivité de la technologie développée; et l’exécution des plans de Nano One – qui dépendent de soutiens et de subventions. En général, les informations prospectives sont associées à des termes comme « croire », « s’attendre à », « anticiper », « planifier », « avoir l’intention de », « continuer », « estimer », « peut », « sera », devrait », « en cours », « cible », « objectif », « encouragé », « projeté », « potentiel » ou des variantes de ces mots et expressions, ou encore des déclarations selon lesquelles certaines actions, certains événements ou certains résultats « se produiront ». Les déclarations prospectives reposent sur les opinions et estimations de la direction au moment où ces déclarations sont faites, et ne constituent pas, et ne peuvent pas constituer, une garantie de résultats ou d’événements futurs. Les déclarations prospectives sont soumises à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le niveau d’activité, les performances ou les réalisations de Nano One soient matériellement différents de ceux exprimés ou sous-entendus par ces déclarations prévisionnelles ou informations prévisionnelles, y compris, mais sans s’y limiter : les changements économiques et réglementaires généraux et mondiaux; les prochaines étapes et l’exécution en temps voulu des plans d’affaires de Nano One; le développement de la technologie, des chaînes d’approvisionnement et des plans de construction et d’exploitation de l’installation de Candiac; la demande de l’industrie; la réussite des collaborations présentes et ultérieures avec les équipementiers automobiles, les compagnies minières ou d’autres acteurs; l’exécution des plans de Nano One qui dépendent de soutiens et de subventions; la capacité de Nano One à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés; la commercialisation de la technologie et des brevets de Nano One au moyen de licences, de coentreprises et d’une production indépendante; la demande mondiale anticipée et la croissance prévue pour les batteries LFP; et d’autres facteurs de risque identifiés dans le rapport de gestion de Nano One et dans sa notice annuelle datée du 29 mars 2023, tous deux pour l’exercice clos le 31 décembre 2022, ainsi que dans les récents documents déposés par Nano One et disponibles à l’adresse suivante : www. sedar.com. Bien que la direction de

Nano One ait tenté de cerner les principaux facteurs qui pourraient entraîner une différence matérielle entre les résultats réels et ceux contenus dans les déclarations ou informations prospectives, d’autres facteurs peuvent faire en sorte que les résultats ne soient pas conformes aux prévisions, aux estimations ou aux intentions. Rien ne peut garantir que ces déclarations se révèlent exactes, car les résultats que l’on obtiendra et les événements qui se produiront réellement pourraient être très différents de ceux qui sont prévus dans lesdites déclarations.  En conséquence, les lecteurs ne doivent pas accorder une confiance excessive aux déclarations et informations prospectives. Nano One ne s’engage pas à mettre à jour les déclarations prospectives ou les informations prospectives incorporées par référence dans le présent document, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent. Les investisseurs ne doivent pas accorder une confiance excessive aux déclarations prospectives.

purchased by way of private placement, 5,498,355 common shares (the “Shares”) of Nano One at a price of C$3.07 per share for a total investment into Nano One of C$16,879,949.85 (the “Private Placement”). The Shares issued under the Private Placement equate to approximately 5% of the current issued and outstanding Shares of Nano One.

The CA involves various aspects primarily centered on supporting the development of battery ecosystems, with a particular focus on LFP and NMC production using the One-Pot process. The collaboration will support technical product optimization for both LFP and NMC, as well as efforts to mitigate supply chain risks. These joint efforts are intended to strengthen and progress the development, design, construction, and operation of Nano One’s proposed LFP production scale pilot plant, the piloting of nickel- and manganese-rich CAMs, and Nano One’s first LFP commercial plant.

Additionally, the Companies will look to explore business development opportunities, including future sales and technology licensing, forging long term partnerships and identifying potential investment and financing opportunities to expand operations. In the pursuit of these shared business objectives, the Companies intend to exchange relevant market information and technical expertise to improve the quality and cost of CAM produced by the One-Pot process at the Candiac facilities to meet SMM customer requirements.

The Company intends to use this investment principally towards the conversion of its existing Candiac LFP manufacturing facility to a One-Pot production scale pilot plant, nickel- and manganese-rich engineering, and piloting activities, and for working capital purposes.

Together with the closing of the Private Placement and the CA, the Company entered into an investor rights agreement (the “IRA”) whereby the Company granted SMM a participation right in any future equity financings to maintain its pro rata ownership interest for a period of up to three (3) years. Under the IRA, SMM has agreed to a standstill provision that, among other things, restricts SMM’s ability to purchase additional shares without Nano One’s consent for a period of 24 months and restricts SMM’s ability to sell the Shares for 12 months, subject to certain exemptions. In addition the Shares are subject to a restricted hold period of four months and a day under applicable Canadian securities legislation

This news release does not constitute an offer to sell or a solicitation of an offer to buy any of the securities in the United States. The securities have not been and will not be registered under the United States Securities Act of 1933, as amended (the “U.S. Securities Act”) or any state securities laws and may not be offered or sold within the United States or to U.S. Persons (as defined in the U.S. Securities Act) unless registered under the U.S. Securities Act and applicable state securities laws or an exemption from such registration is available.

###

About Nano One 

Nano One Materials Corp. (Nano One) is a clean technology company with a patented, scalable and low carbon intensity industrial process for the low-cost production of high-performance lithium-ion battery cathode materials. With strategic collaborations and partnerships, including automotive OEMs and strategic industry supply chain companies like BASF, Umicore and Rio Tinto. Nano One’s technology is applicable to electric vehicles, energy storage, and consumer electronics, reducing costs and carbon intensity while improving environmental impact. Nano One aims to pilot and demonstrate its technology as turn-key production solutions for license, joint venture, and independent production opportunities, leveraging Canadian talent and critical minerals for emerging markets in North America, Europe, and the Indo-Pacific region. Nano One has received funding from SDTC and the Governments of Canada and British Columbia.

For more information, please visit www.nanoone.ca

About Sumitomo Metal Mining 

Sumitomo Metal Mining Co., Ltd. (SMM) dates back to 16th Century Copper Mining and Processing in Japan. SMM is an integrated producer covering from mineral resources development, smelting & refining, to the production of battery materials and functional materials. By connecting the core businesses, it has advantages in sustainable value chains. SMM has expertise, deep knowledge and many years of experience in producing various types of precursor cathode active material/cathode active material and aims to increase the production capacity of cathode materials (nickel CAM and LFP) from approximately 60,000 tonnes per annum currently to 180,000 tonnes per annum by 2030.

For more information, please visit https://www.smm.co.jp/en/

Company Contact:

Nano One:
Paul Guedes
info@nanoone.ca
(604) 420-2041

Cautionary Notes and Forward-looking Statements 

Certain information contained herein may constitute “forward-looking information” and “forward-looking statements” within the meaning of applicable securities legislation. All statements, other than statements of historical fact, are forward-looking statements. Forward-looking information in this news release includes, but is not limited to: the development of technology, supply chains, and plans for construction and operation of cathode production facilities; successful collaboration with SMM; industry demand; successful current and future collaborations that are/may happen with OEM’s, miners or others; the functions and intended benefits of Nano One’s technology and products; the development of Nano One’s technology and products; achieving commercial production of LFP and pilot scale production of NMC at the Candiac facility; Nano One’s licensing, supply chain, joint venture opportunities and potential royalty arrangements; the purpose for expanding the Candiac facilities and scalability of developed technology; and the execution of Nano One’s plans – which are contingent on support and grants. Generally, forward-looking information can be identified by the use of terminology such as ‘believe’, ‘expect’, ‘anticipate’, ‘plan’, ‘intend’, ‘continue’, ‘estimate’, ‘may’, ‘will’, ‘should’, ‘ongoing’, ‘target’, ‘goal’, ‘encouraged’, ‘projected’, ‘potential’ or variations of such words and phrases or statements that certain actions, events or results “will” occur. Forward-looking statements are based on the current opinions and estimates of management as of the date such statements are made are not, and cannot be, a guarantee of future results or events. Forward-looking statements are subject to known and unknown risks, uncertainties and other factors that may cause the actual results, level of activity, performance or achievements of Nano One to be materially different from those expressed or implied by such forward-looking statements or forward-looking information, including but not limited to: general and global economic and regulatory changes; next steps and timely execution of Nano One’s business plans; the development of technology, supply chains, and plans for construction and operation of the Candiac facility; industry demand; successful current or future collaborations that may happen with OEM’s, miners or others; the execution of Nano One’s plans which are contingent on support and grants; Nano One’s ability to achieve its stated goals; the commercialization of Nano One’s technology and patents via license, joint venture and independent production; anticipated global demand and projected growth for LFP batteries; and other risk factors as identified in Nano One’s MD&A and its Annual Information Form dated March 29, 2023, both for the year ended December 31, 2022, and in recent securities filings for Nano One which are available at www.sedar.com. Although management of Nano One has attempted to identify important factors that could cause actual results to differ materially from those contained in forward-looking statements or forward-looking information, there may be other factors that cause results not to be as anticipated, estimated or intended. There can be no assurance that such statements will prove to be accurate, as actual results and future events could differ materially from those anticipated in such statements. Accordingly, readers should not place undue reliance on forward-looking statements and forward-looking information. Nano One does not undertake any obligation to update any forward-looking statements or forward-looking information that is incorporated by reference herein, except as required by applicable securities laws. Investors should not place undue reliance on forward-looking statements.

Explore

Related Posts

See All
Explore

Related Posts

See All