Go to content
  • TSX:NANO
  • FF:LBMB
  • OTC:NNOMF
Contact
News Releases

Nano One annonce un accord de collaboration avec Sumitomo Metal Mining et un investissement stratégique de 16,9 M$ CA

Nano One est une société de technologies propres avec des procédés brevetés pour la production durable de matériaux de cathode de batterie lithium-ion, et Sumitomo Metal Mining Co., Ltd.

Partagez cet article:

Vancouver, Canada (TSX: NANO) (OTC: NNOMF) (Frankfurt: LBMB) and Tokyo, Japan (TSE: 5713)

Faits saillants:

  • Sumitomo Metal Mining et Nano One s’associent via un Accord de Collaboration.
  • Sumitomo Metal Mining investira 16,9 M$ CA dans Nano One.
  • Les sociétés ont l’intention d’explorer les opportunités en développement des affaires axées sur les ventes futures, l’octroi de licences, les partenariats, les investissements et les possibilités de financement pour l’expansion des opérations.
  • Les sociétés vont collaborer pour soutenir le développement d’écosystèmes de batteries, avec un accent particulier sur la production de LFP et de NMC en utilisant le processus One-Pot.
  • L’Accord comprend la recherche et le développement continus pour la production de matériaux de batterie propres, fiables et durables.

Nano One® Materials Corp. («Nano One») est une société de technologies propres avec des procédés brevetés pour la production durable de matériaux de cathode de batterie lithium-ion, et Sumitomo Metal Mining Co., Ltd. («SMM», avec Nano One, les «Sociétés», les «Compagnies») est dans l’extraction minière en plus d’être un raffineur et producteur de matériaux actifs de cathode («CAM») intégré verticalement de premier plan avec plus de 400 ans d’expérience. Les Sociétés sont heureuses d’annoncer qu’elles ont convenu d’un investissement stratégique en capital par SMM dans Nano One de 16 879 949,85 M$ CA en plus de conclure une entente de collaboration (une «Entente de Collaboration»)  en vertu de laquelle les parties travailleront ensemble pour accélérer la production commerciale de CAM lithium-fer-phosphate («LFP») et de CAM riche en nickel tel que le nickel-manganèse-oxyde de cobalt (NMC).  

«Cette annonce s’appuie sur des années de développement technologique et de production de CAM par Sumitomo Metal Mining et Nano One Materials», a déclaré Dan Blondal, PDG de Nano One, «et elle exprime nos ambitions communes de développer et d’être des leaders des écosystèmes de batteries globaux en tissant des partenariats à long terme dans la production de matériaux de cathodes LFP et NMC. Sumitomo Metal Mining est un leader de classe mondiale et un pionnier des matériaux actifs de cathode riches en nickel pour les batteries de véhicules électriques longue portée. Nous sommes fiers d’être en partenariat avec une organisation aussi réputée et profondément expérimentée et de répondre conjointement à la demande des marchés émergents au Japon, en Amérique du Nord et dans d’autres régions du monde».

Établie depuis plus de 400 ans, SMM exploite des mines, opère des fonderies, raffine des métaux et fait du traitement de matériaux avec une clientèle large et diversifiée dans les secteurs des matériaux cathodiques riches en nickel, des producteurs de batteries lithium-ion, et des véhicules électriques. En 2022, SMM a élargi son portefeuille de produits de CAM pour inclure le LFP et a choisi de collaborer et de s’associer à Nano One pour accélérer ses efforts. 

Nano One prévoit construire sa première usine commerciale de LFP à côté de son installation pilote existante à Candiac, au Québec. La compagnie est sur le point d’achever une étude de préfaisabilité («FEL-2») qui aidera à déterminer les facteurs clés tels que les coûts, la taille d’une ligne de production, la capacité totale et le calendrier. Les sociétés croient que le LFP est un matériau de batterie important qui capturera une partie significative du marché dans les années à venir, et qu’il peut être produit de manière responsable et rentable en Amérique du Nord, au Japon et dans d’autres juridictions, en utilisant la technologie et le savoir-faire des deux organisations.

Katsuya Tanaka, Directeur général exécutif et Directeur général de la division des matériaux de batterie de SMM, a déclaré que: «Nano One a prouvé son expérience de production de LFP et a démontré que sa récente technologie fonctionne à grande échelle, que ses matériaux offrent une bonne performance et que leurs coûts sont compétitifs. Nano One est également aligné sur notre conviction que réduire les sous-produits et une plus faible intensité énergétique dans la production de CAM sont des solutions importantes pour contribuer au développement du marché des véhicules électriques. Cela est particulièrement important au Japon, en Amérique du Nord et dans d’autres marchés émergents où la course pour atteindre les objectifs d’émission zéro et pour établir des chaînes d’approvisionnement en batteries ne fait que commencer. Nous sommes enthousiasmés de travailler avec Nano One».

Investissement stratégique en capitaux

SMM effectuera un investissement stratégique en capitaux dans Nano One pour un produit brut de 16 879 949,85 M$ CA. À la clôture, Nano One émettra un total de 5 498 355 actions ordinaires (les «actions»), représentant environ5% des actions actuellement émises et en circulation de Nano One, à 3,07$ CA par action dans le cadre d’un placement privé sans courtier. Nano One a l’intention d’utiliser cette somme principalement pour la conversion de son usine de fabrication LFP existante de Candiac en une usine pilote One-Pot à l’échelle de la production, pour des activités d’ingénierie et de pilotage NMC, et à des fins de fonds de roulement.

Dans le cadre de cet investissement, Nano One et SMM concluront un accord sur les droits des investisseurs, accordant à SMM des droits de participation dans tout financement par action futur afin de maintenir une participation au prorata pendant une période allant jusqu’à trois ans à compter de la date de clôture. En vertu de l’Accord, SMM acceptera une disposition de statu quo qui, entre autres choses, restreint la capacité de SMM d’acheter des actions supplémentaires sans le consentement de Nano One pour une période de 24 mois et limite la capacité de SMM à vendre les actions pendant 12 mois, sous réserve de certaines exemptions.

Les actions seront assujetties à une période de retenue de quatre mois et un jour en vertu des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables. La clôture est assujettie à certaines conditions de clôture habituelles, y compris l’approbation de la Bourse de Toronto (la «Bourse»). La Société s’attend à ce que la clôture ait lieu dans les 30 jours.

Entente de collaboration stratégique 

SMM et Nano One concluront un accord de collaboration à la clôture de l’investissement qui englobera divers aspects principalement axés sur le soutien au développement d’écosystèmes de batteries, avec un accent particulier sur la production de LFP et de NMC en utilisant le processus One-Pot. La collaboration supportera l’optimisation technique des produits LFP et NMC, ainsi que les efforts visant à atténuer les risques de la chaîne d’approvisionnement. Ces efforts conjoints visent à renforcer et à faire progresser le développement, la conception, la construction et l’exploitation de l’usine pilote LFP à l’échelle de la production proposée par Nano One, le pilotage de CAM riches en nickel et en manganèse et la première usine commerciale LFP de Nano One. 

De plus, les sociétés exploreront conjointement les possibilités de développement des affaires, y compris les ventes futures et les licences de technologie, l’établissement de partenariats à long terme et la détermination des possibilités d’investissement et de financement pour étendre leurs activités. Dans la poursuite de ces objectifs commerciaux communs, les Compagnies ont l’intention d’échanger des renseignements pertinents sur le marché et de l’expertise technique afin d’améliorer la qualité et le coût des CAM produits par le procédé One-Pot aux installations de Candiac afin de répondre aux exigences des clients de SMM.

En tant que premier investisseur producteur de CAM dans Nano One, SMM a pris une position de leader en cherchant à transformer la chaîne d’approvisionnement des matériaux de batterie pour les véhicules électrique, le stockage d’énergie pour l’énergie renouvelable et les applications industrielles. L’investissement de SMM s’appuie sur les investissements passés dans Nano One de sociétés minières et des gouvernements et pourrait accélérer l’adoption du LFP, la demande et les opportunités commerciales pour les deux Sociétés. À l’avenir, les Sociétés ont l’intention d’évaluer et de négocier un partenariat à plus long terme sous la forme d’une coentreprise et/ou d’un accord de licence pour la production à grande échelle de LFP, de NMC et d’autres types de CAM en utilisant le procédé One-Pot de Nano One en Asie (à l’exclusion de la Chine) et dans d’autres juridictions mondiales telles que l’Europe, l’Amérique du Nord et la région Indo-Pacifique.

Le présent communiqué ne constitue pas une offre de vente ni une sollicitation d’offre d’achat de l’un ou l’autre des titres aux États-Unis. Les titres n’ont pas été et ne seront pas inscrits en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières des États-Unis de 1933, dans sa version modifiée (la «Loi sur les valeurs mobilières des États-Unis») ou de toute loi sur les valeurs mobilières d’un État et ne peuvent être offerts ou vendus aux États-Unis ou à des personnes des États-Unis (au sens de la Loi sur les valeurs mobilières des États-Unis) à moins d’être inscrits en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières des États-Unis et des lois sur les valeurs mobilières des États applicables ou une dispense d’une telle inscription est disponible.

###

À propos de Nano One®

 Nano One Materials Corp. (Nano One) est une société de technologies propres avec un procédé industriel breveté, évolutif et à faible intensité de carbone pour la production à faible coût de matériaux de cathode de batterie lithium-ion haute performance. Avec des collaborations et des partenariats stratégiques, y compris des équipementiers automobiles et des entreprises stratégiques de la chaîne d’approvisionnement de l’industrie comme BASF, Umicore et Rio Tinto. La technologie de Nano One est applicable aux véhicules électriques, au stockage d’énergie et à l’électronique grand public, réduisant ainsi les coûts et l’intensité en carbone tout en améliorant l’impact environnemental. Nano One vise à mettre à l’essai et à démontrer sa technologie en tant que solution de production clés en main pour les licences, les coentreprises et les opportunités de production indépendante, en tirant parti des talents et des minéraux critiques canadiens pour les marchés en émergence d’Amérique du Nord, d’Europe et dans la région Indo-Pacifique. Nano One a reçu du financement de TDDC et des gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter www.nanoone.ca

À propos de Sumitomo Metal Mining

Sumitomo Metal Mining Co., Ltd. (SMM) date du 16ème siècle pour l’extraction et le traitement du cuivre au Japon. SMM est un producteur verticalement intégré couvrant le développement des ressources minérales, les fonderies, le raffinage, la production de matériaux de batterie et de matériaux fonctionnels. En connectant ces activités, SMM obtient des avantages à travers les chaînes de valeur durables. SMM a une expertise marquée ainsi que de nombreuses années d’expérience dans la production de divers types de précurseurs et de matériaux actifs de cathode et vise à augmenter sa capacité de production de matériaux cathodiques (nickel CAM et LFP) d’environ 60 000 tonnes par an à 180 000 tonnes par an d’ici 2030. 

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter https://www.smm.co.jp/en/ 

Personne-ressource de l’entreprise :
Paul Guedes
info@nanoone.ca
(604) 420-2041

Mises en garde et énoncés prospectifs 

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent constituer de l’«information prospective» et des «énoncés prospectifs» au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Tous les énoncés, autres que les énoncés de faits historiques, sont des énoncés prospectifs. L’information prospective contenue dans le présent communiqué de presse comprend, sans toutefois s’y limiter : la clôture du financement et de la transaction connexe, l’ approbation par la Bourse pour le financement; le développement de la technologie, des chaînes d’approvisionnement et des plans de construction et d’exploitation d’installations de production de cathodes; une collaboration fructueuse avec SMM; la demande de l’industrie; les collaborations actuelles et futures réussies qui sont / peuvent se produire avec des OEM, des mineurs ou d’autres; les fonctions et les avantages escomptés de la technologie et des produits de Nano One; le développement de la technologie et des produits de Nano One; la réalisation de la production commerciale de LFP et la production à l’échelle pilote de NMC à l’installation de Candiac; les licences, la chaîne d’approvisionnement, les opportunités de coentreprise et les accords de redevances potentiels de Nano One; l’objectif de l’expansion des installations de Candiac et l’évolutivité de la technologie développée; et l’exécution des plans de Nano One - qui sont subordonnés au soutien et aux subventions. En règle générale, l’information prospective peut être identifiée par l’utilisation de termes tels que «croire», «s’attendre à», «anticiper», «planifier», «avoir l’intention de», «continuer», «estimer», «peut», «sera», «devrait», «en cours», «cible», «objectif», «encouragé», «projeté», «potentiel» ou des variations de ces mots et expressions ou déclarations que certaines actions, événements ou résultats «se produiront». Les énoncés prospectifs sont fondés sur les opinions et les estimations actuelles de la direction à la date à laquelle ces énoncés sont formulés ne sont pas, et ne peuvent pas être, une garantie de résultats ou d’événements futurs. Les énoncés prospectifs sont assujettis à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le niveau d’activité, le rendement ou les réalisations de Nano One soient sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs ou informations prospectives, y compris, mais sans s’y limiter : les changements économiques et réglementaires généraux et mondiaux; les prochaines étapes et l’exécution en temps opportun des plans d’affaires de Nano One; le développement de la technologie, des chaînes d’approvisionnement et des plans de construction et d’exploitation de l’installation de Candiac; la demande de l’industrie; les collaborations actuelles ou futures réussies qui peuvent se produire avec des équipementiers, des mineurs ou d’autres personnes; l’exécution des plans de Nano One qui dépendent du soutien et des subventions; la capacité de Nano One à atteindre ses objectifs déclarés; la commercialisation de la technologie et des brevets de la Société par le biais de licences, de coentreprises et de production indépendante; la demande mondiale prévue et la croissance prévue pour les batteries LFP; et d’autres facteurs de risque identifiés dans le rapport de gestion de Nano One et sa notice annuelle datée du 29 mars 2023, tous deux pour l’exercice clos le 31 décembre,  2022, et dans les récents dépôts de titres pour Nano One qui sont disponibles à www.sedar.com. Bien que la direction de Nano One ait tenté d’identifier les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux contenus dans les énoncés prospectifs ou les informations prospectives, il peut y avoir d’autres facteurs qui font en sorte que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus. Rien ne garantit que ces déclarations s’avéreront exactes, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux anticipés dans ces déclarations. Par conséquent, les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux énoncés prospectifs et à l’information prospective. Nano One n’assume aucune obligation de mettre à jour les énoncés prospectifs ou les renseignements prospectifs qui sont incorporés par renvoi aux présentes, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent. Les investisseurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.


Explore

Related Posts

See All
Explore

Related Posts

See All