Go to content
  • TSX:NANO
  • FF:LBMB
  • OTC:NNOMF
Contact
News Releases

Nano One et Worley signent des Accords de licence et d’alliance pour développer, commercialiser et déployer conjointement une conception d’usine de cathode

Le Président-directeur général de Worley, Chris Ashton, a déclaré : « Nous sommes heureux de travailler avec Nano One pour mettre sur le marché le procédé One-Pot, qui s’aligne sur notre stratégie de solutions technologiques consistant à commercialiser et à mettre à l’échelle des technologies qui accélèrent les solutions à moindre coût et à faible émission de carbone. »

Partagez cet article:

Vancouver, Canada (TSX : NANO) (OTC : NNOMF) (Francfort : LBMB)

Faits saillants:

  • Conclusion d’un Accord d’alliance stratégique et accord de licence avec Worley, un leader mondial de l’ingénierie dans les solutions durables.
  • L’Accord d’alliance stratégique inclut le développement, la commercialisation et le déploiement d’une conception d’usines de cathodes One-Pot.
  • L’Accord de licence régit les licences, les frais et autres rémunérations des deux parties.
  • Stratégie de croissance sur un modèle « Une conception, constructions multiples » pour accélérer le déploiement du LFP One-Pot et d’autres chimies de cathode.
  • Tirer avantage de la technologie, du savoir-faire, de la crédibilité et des relations mondiales des deux parties.
  • Réduire les risques et les coûts pour accélérer le projet, les décisions financières et l’obtention des permis.
  • L’ensemble de conception comprendra la propriété intellectuelle, le savoir-faire, les schémas de procédé, l’ingénierie et les équipements clés.
  • Worley concevra et fabriquera également des réacteurs optimisés pour le procédé One-Pot.

Nano One® Materials Corp. (« Nano One »), une société de technologies propres dont les procédés sont brevetés pour la production durable de matériaux actifs de cathode (CAM) de batterie lithium-ion, et Worley Chemetics®, une filiale canadienne en propriété exclusive de Worley Limited, ont conclu un Accord d’alliance stratégique et un Accord de licence dans le but de développer, de commercialiser et d’accorder des licences pour un ensemble de conception d’ingénierie des procédés en vue du déploiement d’installations de production de matériaux actifs de cathode (CAM) avec des clients potentiels dans le secteur des batteries lithium-ion. Avec Worley Chemetics®, Worley offre des technologies et des solutions reliées à l’acide sulfurique et autres produits dans la chimie de spécialités.

« Cet Accord de licence et cette alliance stratégique mondiale avec Worley constituent une autre étape importante pour Nano One », a déclaré Dan Blondal, PDG de Nano One. « Cela renforce la confiance croissante de nos actionnaires, de nos partenaires, et des parties prenantes gouvernementales. Il accroit la valeur de notre procédé One-Pot et répond à un besoin croissant d’une nouvelle génération de technologie évolutive de production de matériaux de cathode de batterie et de chaînes d’approvisionnement propres et diversifiées. Worley dispose d’un réseau mondial de clients, d’une connaissance approfondie de l’ingénierie et d’une expérience dans la conception et la construction d’usines de procédés industriels qui peuvent accélérer notre stratégie de croissance « Une conception, constructions multiples ». Nous avons trouvé en Worley une équipe collaborative, perspicace et visionnaire qui est tout aussi passionnée que nous de changer la façon dont le monde fabrique les matériaux de batterie.

Dans le cadre de l’Accord d’alliance stratégique, Nano One et Worley développeront conjointement un ensemble complet de technologies de CAM qui intègre le procédé exclusif One-Pot de Nano One dans une approche modulaire d’ingénierie avec des droits de propriété intellectuelle, des schémas de procédés, une ingénierie détaillée, le savoir-faire opérationnel des deux parties et des équipements propriétaires applicables. Worley Chemetics® concevra et fabriquera également des réacteurs One-Pot avec des alliages métalliques sur mesure. L’Accord de licence encadre l’offre de CAM, y compris les licences croisées nécessaires de propriété intellectuelle, les frais de licence et la rémunération des deux parties sur une période atteignant 20 ans.

L’offre d’un ensemble pour CAM One-Pot sera mise en marché, vendue et déployée auprès d’un large éventail de clients en Amérique du Nord, en Europe, dans la région Indo-Pacifique et dans d’autres régions du monde, ce qui leur permettra de développer des actifs compétitifs de production de CAM pour répondre à la demande des marchés émergents dans les secteurs du stockage d’énergie renouvelable et des véhicules électriques. Il est attendu que l’offre d’un ensemble pour CAM réduise les risques et les coûts, tout en accélérant l’échéancier de réalisation des projets ainsi que la décision d’investissement financier grâce à une obtention de permis plus simple et à une acceptabilité accrue pour la communauté.

Le Président-directeur général de Worley, Chris Ashton, a déclaré : « Nous sommes heureux de travailler avec Nano One pour mettre sur le marché le procédé One-Pot, qui s’aligne sur notre stratégie de solutions technologiques consistant à commercialiser et à mettre à l’échelle des technologies qui accélèrent les solutions à moindre coût et à faible émission de carbone. »

Worley Limited est une société d’ingénierie mondiale d’une valeur de 8,59 G$ AUD[1] composée d’experts en énergie, en produits chimiques et en ressources naturelles. Avec près de 50 000 personnes[2] dans 45 pays[3], elle contribue une équipe mondiale à l’alliance Nano One – Worley, avec un engagement en faveur de la durabilité et une spécialisation dans la conception et la livraison d’installations de matériaux pour batteries, y compris la mise à l’échelle et le déploiement de technologies uniques en leur genre. Les matériaux de batteries sont un secteur clé de croissance pour Worley, avec 1,5 G$ AUD de chiffre d’affaires depuis juillet 2021[4]

Nano One contribue à l’alliance son procédé breveté One-Pot ainsi que son centre d’innovation à Burnaby, en Colombie-Britannique, son installation de démonstration de CAM LFP à Candiac, au Québec, et l’une des équipes LFP les plus expérimentées hors d’Asie, ayant produit et vendu des CAM LFP depuis plus de 10 ans dans les secteurs de l’automobile et du stockage énergétique. Le procédé One-Pot permet d’obtenir des matériaux de cathode commercialement compétitifs en combinant les étapes de fabrication de précurseurs de CAM (pCAM) et de CAM, ce qui permet de réduire l’empreinte physique par rapport aux procédés existants[5]. One-Pot réduit jusqu’à 60 % les émissions de GES pour les CAM de type NMC et 50 % pour le LFP, en plus de diminuer de 80 % les eaux de traitement[6]. Autre élément d’importance, le procédé One-Pot élimine les eaux usées et les sous-produits nocifs de sulfate de sodium et d’ammonium, un défi majeur pour l’obtention de permis avec les procédés actuels de production de matériaux cathodiques. La technologie s’appuie également sur des sources locales et durables d’intrants de matières premières pour permettre une chaîne d’approvisionnement sûre et diversifiée.[7]

M. Blondal a ajouté : « Notre partenariat avec Worley est un modèle commercial de livraison de technologies collaboratives qui a fait ses preuves dans les secteurs de l’énergie et des produits chimiques, et nous sommes impatients d’être les pionniers dans ce domaine dans les matériaux de batterie et de montrer la voie avec Worley. »

###

À propos de Worley 

Worley est une société mondiale de services professionnels composée d’experts dans les domaines de l’énergie, des produits chimiques et des ressources. Nous travaillons en partenariat avec nos clients pour réaliser des projets et créer de la valeur tout au long de la durée de vie de leurs actifs. Nous faisons le pont entre deux mondes, en nous orientant vers des sources d’énergie plus durables, tout en contribuant à fournir l’énergie, les produits chimiques et les ressources nécessaires aujourd’hui.

Worley Limited a son siège social en Australie et est cotée à l’Australian Securities Exchange (ASX: WOR).

À propos de Nano One®

Nano One Materials Corp. (Nano One) est une entreprise de technologies propres qui propose un procédé industriel breveté, évolutif et à faible intensité de carbone pour la production à faible coût de matériaux de cathode de batterie lithium-ion haute performance. Nano One a formé des collaborations et des partenariats stratégiques avec divers équipementiers automobiles, Sumitomo Metal Mining, Rio Tinto, BASF, Umicore et maintenant Worley. La technologie de Nano One est applicable aux véhicules électriques, au stockage d’énergie et à l’électronique grand public, réduisant les coûts et l’intensité carbone tout en améliorant l’impact environnemental et la diversité de la chaîne d’approvisionnement. Nano One vise à mettre à l’essai et à démontrer sa technologie en tant que solutions de production modulaires pour les possibilités de production sous licence, de coentreprise et indépendante, en tirant parti des talents canadiens et des minéraux critiques pour les marchés émergents de l’Amérique du Nord, de l’Europe et de la région indo-pacifique. Nano One a reçu du financement de TDDC, du PARI-CNRC et des gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.nanoone.ca

Personne-ressource de l’entreprise :

Paul Guedes

info@nanoone.ca

(604) 420-2041

Mise en garde et énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent constituer des « informations prospectives » et des « énoncés prospectifs » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Tous les énoncés, autres que les énoncés de faits historiques, sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter : le succès de l’alliance, le succès du développement d’un ensemble pour CAM, les attributs, le contenu et les avantages de l’ensemble pour CAM, y compris le fait que l’ensemble pour CAM  est une solution modulaire de conception d’ingénierie des procédés et qu’il peut être déployé rapidement, le succès de la commercialisation et du déploiement de l’ensemble pour CAM  auprès des clients, le développement de la technologie, des chaînes d’approvisionnement et des plans pour la construction et l’exploitation d’installations de production de cathodes ; la collaboration fructueuse avec SMM ; la demande de l’industrie ; les collaborations actuelles et futures fructueuses qui sont ou pourraient avoir lieu avec des équipementiers, des sociétés minières ou d’autres personnes ; les fonctions et les avantages attendus de la technologie et des produits de Nano One ; le développement de la technologie et des produits de Nano One ; la réalisation de la production commerciale de LFP et de la production à l’échelle pilote de NMC à l’usine de Candiac ; les licences, la chaîne d’approvisionnement, les opportunités de coentreprise et les accords de redevances potentiels de Nano One ; l’objectif de l’agrandissement des installations de Candiac,  l’évolutivité de la technologie développée ; et l’exécution des plans de Nano One, qui dépendent du soutien et des subventions. En règle générale, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’utilisation de termes tels que « croire », « s’attendre à », « anticiper », « planifier », « avoir l’intention de », « continuer », « estimer », « pouvoir », « devoir », « en cours », « cible », « objectif », « encouragé », « projeté », « potentiel » ou des variantes de ces mots et expressions ou déclarations selon lesquelles certaines actions, certains événements ou certains résultats « se produiront ». Les énoncés prospectifs sont fondés sur les opinions et les estimations actuelles de la direction à la date à laquelle ces énoncés sont formulés ne sont pas et ne peuvent pas être une garantie de résultats ou d’événements futurs. Les énoncés prospectifs sont soumis à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats réels, le niveau d’activité, le rendement ou les réalisations de Nano One diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs ou informations prospectives, y compris, mais sans s’y limiter : les changements économiques et réglementaires généraux et mondiaux ; les prochaines étapes et l’exécution en temps opportun des plans d’affaires de Nano One ; le développement de la technologie, des chaînes d’approvisionnement et des plans de construction et d’exploitation de l’usine de Candiac ; la demande de l’industrie ; les collaborations fructueuses actuelles ou futures qui pourraient avoir lieu avec des équipementiers, des sociétés minières ou d’autres ; l’exécution des plans de Nano One, qui dépendent du soutien et des subventions ; la capacité de Nano One à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés ; la commercialisation de la technologie et des brevets de Nano One par le biais d’une licence, d’une coentreprise et d’une production indépendante ; la demande mondiale prévue et la croissance prévue pour les batteries LFP ; et d’autres facteurs de risque tels qu’identifiés dans le rapport de gestion de Nano One et sa notice annuelle datés du 27 mars 2024, tous deux pour l’exercice clos le 31 décembre,  2023, et dans les récents dépôts de titres pour Nano One qui sont disponibles à www.sedar.com. Bien que la direction de Nano One ait tenté d’identifier les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux contenus dans les énoncés prospectifs ou les informations prospectives, il peut y avoir d’autres facteurs qui font en sorte que les résultats ne soient pas tels que prévus, estimés ou prévus. Rien ne garantit que ces déclarations s’avèrent exactes, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux anticipés dans ces déclarations. Par conséquent, les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs et à l’information prospective. Nano One ne s’engage aucunement à mettre à jour les énoncés prospectifs ou les informations prospectives qui sont incorporés par renvoi aux présentes, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent. Les investisseurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.


[1] ASX:WOR Stock Quote as at 30 April 2024 AEST– https://www.marketindex.com.au/asx/wor

[2] L’effectif de Worley Limited était de 49 200 personnes au 31 décembre 2023, reportez-vous à la page 3 du communiqué ASX sur les résultats semestriels 2024.

[3] Worley Limited est présente dans 45 pays, reportez-vous à la page 50 du rapport annuel 2023.

[4] https://www.worley.com/-/media/files/worley/investors/results-and-presentations/2024/wor-presentation-half-year-results-fy24.pdf

[5] Étude de préfaisabilité indépendante – https://nanoone.ca/news/pre-feasibility-study-anticipates-10x-increase-in-capacity-for-nano-one-lfp-site-in-quebec/

[6] Analyse indépendante du cycle de vie – https://nanoone.ca/news/nano-one-could-reduce-ghgs-by-up-to-60-for-nmc-50-for-lfp-and-reduce-water-use-by-up-to-80/

[7] Rio Tinto et Nano One établissent un partenariat stratégique sur l’approvisionnement localisé en fer – https://nanoone.ca/news/nano-one-and-rio-tinto-announce-strategic-partnership-and-us-10m-investment/

Explore

Related Posts

See All
Explore

Related Posts

See All